Direction musicale

Daniel LIPNIK : mise en scène et direction musicale


Daniel Lipnik se forme en pédagogie vocale et instrumentale auprès du Père Ireneu Segarra et collabore aux enregistrements de l’Escolania durant son séjour au Monastère de Montserrat (Catalogne) où il effectue des recherches musicologiques. A Barcelone, il travaille avec plusieurs ensembles baroques et bénéficie de l’enseignement de Margarida Sabartes et Joan Cabero. L’héritage polyphonique transmis par le Père Ireneu Segarra se concrétise, depuis 1978, dans la création de formations vocales et instrumentales.

Il étudie l’art et la technique du chant auprès de Francine Bastianelli, cantatrice hutoise. Il est fidèle à sa démarche de chanteur émetteur conscient de l’énergie liée au potentiel du souffle exploité au bénéfice de l’expressivité et de l’émotion.

La rencontre de G. Wolters, L. Heltay, J. Casas l’incite à créer des outils de pédagogie et de diffusion musicale :

  • le chœur LA MUSETTE (1974), collaboration pédagogique avec des enseignant(e)s valaisans ;
  • le chœur mixte de Louvain-la-Neuve LA BADINERIE (1980) ;
  • les Alliances chorales Brabant -Luxembourg (1985-1989) ;
  • le chœur à voix égales de femmes IL DILETTO VOCALE (2003) ;
  • le chœur d’hommes de Belgique PHONEOMEN (2005)

Il fonde en 2010 MADRIGALESCO, un ensemble vocal et instrumental professionnel qui se consacre à l’interprétation des madrigaux du XVIIè siècle: Monteverdi, Gesualdo, Gabrieli, Vecchi,…

Il dirige également l’ensemble baroque MUSIC FOR PLEASURE et l’orchestre LES PLAISIRS SYMPHONIQUES.

Collaborations cinématographiques

Daniel Lipnik collabore en tant que conseiller musical du réalisateur et coach des comédiens et des chanteurs au gré de nombreuses productions cinématographiques :

Le Maître de Musique (Gérard CORBIAU), Le Roi danse (Gérard CORBIAU), Farinelli (Gérard CORBIAU), Le Huitième Jour (Jaco VAN DORMAEL), Macbeth (Claude D’ANNA), La Bohême (Luigi COMMENCINI), Madama Butterfly (Frédéric MITTERAND), Rossini, Rossini (Assunta SERNA), Tosca (Benoît JACQUOT), Romeo et Juliette (Barbara WILLIS SWEETE), Sono pazzo d’Iris Blond (Carlo VERDONE), The Way of Hope (Julien DYKMANS), Anton Webern (Thierry KNAUFF ), Il Maestro (Marion HANSEL), Gloomy Sunday (Rolf SCHÜBEL), Mein name ist BACH (Dominique DE RIVAZ), The man who cried (Sally POTTER).

Evénements artistiques

  • En 1998, il participe à la ré-affectation du Parc à Mitrailles (site industriel) à Court-St-Etienne en vue de grandes productions culturelles. Plus de 12.000 spectateurs viennent assister au spectacle musical CANTO GENERAL  mettant l’œuvre de Pablo NERUDA en scène sur la musique de Mikis THEODORAKIS. L’événement est organisé durant 7 soirées à l’occasion des 50 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Amnesty international collabore avec les producteurs « Nuits d’Eté » dont Daniel LIPNIK est directeur artistique.
  • Il crée en 2000, avec le chœur mixte La Badinerie, le spectacle musical ITINERANCE qui connaît un immense succès à Bruxelles et dans le Brabant Wallon. Un CD est témoin de ce florilège musical, des compositions vocales et instrumentales du Moyen-âge espagnol, de la Renaissance méditerranéenne, du baroque aux compositions d’Ennio Morricone… Les vingt ans de La Badinerie sont célébrés dans ce spectacle mis en scène au Collège St Michel de Bruxelles.
  • En septembre 2001, il crée et met en scène POLYFONIA. Un spectacle réunissant choristes du Brabant Wallon, jeunes acteurs Scaramouches, danseuses et chorégraphe, musiciens, solistes. Ce spectacle inaugure l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve, une nouvelle salle de spectacle. Il reçoit de la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve un prix culturel récompensant un artiste originaire de Brabant Wallon, le Pôle d’Or de la culture.
  • En 2005 les festivités des 25 ans de La Badinerie sur le site de Louvain-la-Neuve se clôturent avec l’opéra Dido & Aeneas de Purcell. L’événement est coproduit au profit de l’ONG Mekong Plus. Daniel LIPNIK met en scène cet opéra en questionnant la portée du destin et de la libre décision de l’individu à travers l’œuvre de Virgile et sa transposition baroque chez Henry Purcell. L’œuvre contemporaine de Viktor KISSINE «Smile on the Night» commandée par La Badinerie est créée à cette occasion.
  • Daniel LIPNIK a dirigé des œuvres de Bach (Johannes et Mattaus-Passion, cantates), de Mozart (Requiem), de Haydn (Les 7 dernières paroles), de Vivaldi oratorios et extraits d’opéra, Purcell, Cimarosa, Cherubini, Mendelssohn, Schubert, Beethoven,  Britten, Debussy, Fauré, Kissine, Theodorakis.